Maxisciences
change

Que se passe t-il quand une abeille change de rôle ?

Certains individus âgés pourraient au besoin reprendre des fonctions normalement exercées par des jeunes. Chose inconnue jusqu’alors, ce changement de comportement s’accompagnerait d’adaptations au niveau de l’ADN. Chaque rôle possède en effet son propre motif de méthylation.

Le destin des abeilles au sein de leur colonie est fixé dès leur plus jeune âge. L’alimentation reçue à l’état larvaire détermine en effet de manière irréversible le rôle qu’elles joueront dans la ruche : reine ou ouvrière. Chaque individu va alors acquérir des caractères physiques et comportementaux propres à son rang. Leurs génomes sont pourtant rigoureusement identiques.

L’environnement et le vécu de chaque organisme peuvent influencer l’expression des gènes, notamment en ajoutant des groupements méthyles (CH3) sur certains nucléotides (le constituant de base de l’ADN). Une faible méthylation favoriserait la transcription de l’information génétique. À forte dose, l’expression du gène touché serait plutôt inhibée. L’épigénome caractérise ainsi le génome modifié par les méthylations dans chaque cellule. Jusqu’à maintenant, il était considéré, une fois de nouveaux caractères acquis, comme irréversible chez les abeilles.
A lire sur www.futura-sciences.com