See on Scoop.itNeurosciences, la science qui avance

En sciences cognitives, la « théorie de l’esprit » est la capacité à interpréter les intentions d’autrui. Cette faculté participe à la compréhension du langage en permettant notamment de franchir le pas entre ce qu’un discours « veut dire » et le sens des mots qui le composent. Ces dernières années, des chercheurs ont identifié le réseau neuronal dédié à la « théorie de l’esprit » mais personne n’avait encore démontré que la compréhension d’un énoncé activait spécifiquement cet ensemble de neurones. C’est désormais chose faite : une équipe du Laboratoire sur le langage, le cerveau et la cognition (CNRS/Université Claude Bernard-Lyon 1) vient de révéler que l’activation du réseau neuronal « théorie de l’esprit » augmente lorsqu’un individu est confronté à des phrases ironiques. Publiés dans la revue Neuroimage, ces travaux représentent une avancée importante dans l’étude de la « théorie de l’esprit » et de la linguistique. Ils permettent de mieux comprendre les mécanismes en jeu lorsque des individus communiquent.

See on www.gazettelabo.fr